Historique

Une histoire de 120 ans!

Le ROYAL RACING CLUB DE BRUXELLES (RRCB) peut être qualifié de club pionnier de l’athlétisme et du sport en Belgique. Il a été créé sur les hauteurs du plateau de Koekelberg en 1891 par un groupe d’amis sportifs et fut un des clubs fondateurs de la Ligue Royale Belge d’Athlétisme (LRBA) en 1912.

En 1903, ses activités, qui comportaient aussi le football et le vélo à un certain moment, furent déplacées vers le Vivier d’Oie à Uccle.

Dès les premiers championnats d’athlétisme, le RRCB compta plusieurs champions de Belgique et recordmen, parmi lesquels Jean Konings, qui participa en 1908 aux Jeux olympiques de Londres sur le 100m.

Le Racing subit toutefois la concurrence croissante de nouveaux clubs de la capitale (Union Saint Gilloise, Daring, Excelsior) ainsi que d’Anvers (Beerschot, Antwerp) dans les années 20/30 et ce n’est qu’à la fin des années 30 qu’il connut de nouveaux sommets grâce notamment à Louis Van Hoof (qui devint par la suite président) et Julien Diamant.

Le véritable « âge d’or » du RRCB se situe entre 1947 (année de la création des interclubs) et la fin des années 50, période durant laquelle notre club a accumulé les titres nationaux aussi bien en interclubs qu’en individuel. De cette période resteront gravés dans les mémoires les noms de champions remarquables tels que Bourgaux, Brancart, Schwartz, Delelienne, Denis, Dayer, Verhas ou Van Zeune, et surtout de celui qui restera à jamais le fleuron du RRCB, Roger Moens. Celui-ci devint recordman du monde du 800m en 1955 à Oslo (1.45.7 sur cendrée!) et, passé entre-temps sous les couleurs de Vlierzele, fit 2ème sur le 800m des Jeux olympiques de Rome en 1960.

Ayant déménagé en 1953 au stade des Trois Tilleuls rénové, le RRCB connut encore de belles satisfactions grâce à des athlètes tels que Jacques Pennewaert ou Henri Clerckx, tous deux finalistes olympiques. Après une période 65/70 plus fade, le RRCB connut encore le succès grâce notamment à Anne-Marie Pira, multiple recordwoman et championne de Belgique, le regretté Jean-Pierre Borlée, son frère Jacques et plusieurs autres champions de Belgique, ce renouveau étant concrétisé en 1977 par une 3ème place aux interclubs pour hommes.

Depuis lors, aussi bien chez les hommes que pour la section féminine créée dans la seconde moitié des années 70, il est devenu difficile de renouer avec les heures glorieuses du passé. Le nombre de clubs s’est multiplié, la concurrence n’a donc cessé de croître. Le recrutement des jeunes s’est fait plus difficile notamment en raison de la multiplication des sports proposés aux nouvelles générations et du développement des sports-loisirs.

Néanmoins, au début de ce siècle, le club a connu un renouveau avec l’avènement d’athlètes provenant de son Ecole des jeunes. Ainsi, le club peut se flatter d’avoir récolté bon nombre de titres nationaux par le biais de ces athlètes, et avec un titre européen junior en 2009 pour Anne Zagré.

En 1986, une section de coureurs de fond a été créée, le « Groupe Allure Libre » (RCB-GAL), suivie en 2000 par une section triathlon, le RCBT.

Réaliste dans ses ambitions, le RRCB reste convaincu qu’il continue à offrir une activité attrayante de développement physique et mental aux plus jeunes, ainsi qu’un accompagnement de haut niveau aux athlètes plus ambitieux.

Bon vent au Royal Racing Club de Bruxelles du 21ème siècle!

Athlétisme