Médaille d’Or pour les Belgian Tornados

Dimanche soir à Glasgow au championnat d’Europe en salle, l’équipe des Belgian Tornados composée de Julien Watrin, Dylan, Jonathan et Kevin Borlée se sont offert un cinquième titre européen, le deuxième en salle à leur palmarès pourtant déjà bien étoffé.
L’équipe s’est retrouvée renforcée par la présence de Jonathan Borlée, qui initialement avait renoncé à la saison indoor. Il déclare après course aux journalistes : « Mon seul problème, c’est que je n’avais pas de course dans les jambes, ce n’était pas évident à gérer. Paradoxalement, la très bonne course de Julien Watrin et Dylan m’a mis en difficulté. Je suis parti en premier, à l’aveugle. Et je suis parti trop vite. Je n’ai pas de rythme, je n’ai pas fait de spécifique, je n’avais pas de sensations. Ce sont les courses qui te les donnent ! »
La bagarre a été intense face aux Espagnols. Julien Watrin est resté dans le sillage de l’Espagnol et passe le témoin en 46″81 à Dylan. Dylan réalise une course pleine d’autorité et prend la tête à la sortie de son dernier virage. Jonathan prend le témoin et manquant de repères, il part trop vite et doit céder la première place aux Espagnols. Mais son jumeau Kevin revient en embuscade sur l’Espagnol Erta pour le passer après 250 mètres de course et maintient sa place jusqu’à l’arrivée.
Ils sont champion d’Europe !

Les Belgian Cheetahs quant à elles, participent à leur deuxième grand rendez-vous sur la scène internationale. Fortes de l’exploit réalisé par Cynthia Bolingo, médaillée d’Argent de la finale au 400 mètres, elles nourrissaient de grandes ambitions. Mais après leur cinquième place, elles ne pouvaient cacher leur déception.

Cynthia quelque peu émoussée par ses trois courses individuelles place les Belgian Cheehtas en cinquième position. Hanne Claes et Margo Van Puyvelde ont même dû concéder une place encore et se retrouver en queue du train emmené par la locomotive polonaise. Notre « Rat-dieuse » Camille Laus donne toute son énergie pour recoller au trio de tête. Elle réalise une splendide course en 51″76,  dépasse les Suissesses et franchit la ligne en 3’32″46, établissant ainsi un record national. En effet, jamais aucune équipe nationale n’avait été constituée pour un relais 4 x 400 mètres en salle.

Nous sommes convaincu qu’avec tout leur talent et leur volonté de vaincre, qu’elles nous offriront encore bien des satisfactions …